Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douala. Ils sont suspectés d’être auteurs des attaques d’un presbytère à Logbaba et de la microfinance First Trust de Melong, il y a quelques mois.

 

23 présumés braqueurs ont été présentés chez le commissaire du Gouvernement près le Tribunal militaire de Douala, mercredi 24 juillet 2013. Ils sont accusés de faire partir d’un réseau de malfrats qui ont opéré des braquages dans la région du Littoral. Ils ont été appréhendés par les policiers de la Division régionale de la police judiciaire du Littoral (Drpjl) lors d’une enquête qui a duré près de deux mois. Selon une source à la Pj, les malfrats avaient en leur possession sept pistolets de fabrication artisanale, une arme automatique italienne, 59 munitions de calibre 12 et un couteau. Les investigations pour retrouver les mis en cause se sont étendues dans les régions du Littoral, de l’Ouest et du Nord-Ouest, a-t-on appris.

A la police judiciaire où les malfaiteurs ont été gardés-à-vue, les enquêteurs expliquent que deux membres du gang ont d’abord été interpellés. Leur exploitation a permis de mettre la main sur les autres membres du groupe, retranchés dans les localités de Loum, Melong, Mbanga, Kekem, Baham, entre autres. La plupart des personnes interpellées sont présentées comme des récidivistes. Certains ont été interpellés dans le cadre du braquage du Presbytère St Mathieu de Ndog-Mbe au quartier Logbaba à Douala, dans la nuit du 3 au 4 avril dernier. Ils avaient emporté argent, ordinateurs portables et téléphones mobiles. D’autres malfrats sont suspectés du braquage de l’agence First Trust de Melong, où 56 millions F. Cfa avaient disparu. Samuel Etobil, vigile à First Trust de Melong au moment des faits, a aussi été appréhendé. « Ils ont reconnu avoir emporté 46 millions F. Cfa lors de l’audition, mais on n’a pas retrouvé un seul sou », a indiqué un policier.  

Au moment de son arrestation, Djomo Toukam alias Navaro, avait en sa possession un pistolet automatique. Robert Fomekong et Jean Ernest Tchinda sont présentés comme les fournisseurs des armes artisanales du gang qui a pour chef Salvador Feuwo Tagne, alias Rica, âgé de 19 ans. Les présumés braqueurs ont indiqué à la police qu’ils avaient acheté les armes artisanales dans un village de la région du Nord-Ouest. «Une bonne partie du gang est tombée dans les filets de la police. L’enquête se poursuit pour tenter de mettre la main sur le fabricant d’armes basée dans la région du Nord-Ouest », a assuré le commissaire divisionnaire Raymond Essogo, délégué régionale à la Sureté nationale du Littoral.

Mathias  Mouendé Ngamo

 

Liste de 21 présumés braqueurs

Feuwo Tagne Salvador alias Rica, chef de gang

Wambo Durand

Kenfack Dongmo Roger, alias poison

Ossabaling Gildas

Eboa Ndongui Patrick, alias Patou

Kameni André

Etobil Samuel

Kamgou Joseph, alias Tagne

Etame Ekango Durand

Bopgue Seraphin

Elock Daniel

Tchinda Jean Ernest

Ekwen Charles, alias Tsass

Fomekong Robert

Tchio Fopa Urbain

Ngondi Madiba Isaac

Djomo Philippe

Nsangou Nfendi Ousseini

Djoukoue Donald

Toukam Djomo, alias Navaro

Ngongang Merlin, alias Mesmer

 

 

 

Partager cet article

Repost 0