Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Insécurité. Des passagers de l’agence de voyages située au quartier Village à Douala ont été blessés par balles samedi 2 juin 2012.

 

Douala-2-juin-2012.-Une-vue-de-l-agence-de-voyages-Grand-Ou.JPGAu moins cinq personnes ont été blessées par balles samedi 2 juin 2012 au cours d’un braquage à l’agence de voyages « Grand Ouest Express », sise au quartier Village à Douala. Six hommes armés de fusils de fabrication artisanale y ont fait irruption autour de 1heure. Ils ont tiré plusieurs coups de feu pour dissuader la population. Un passager posté à la portière d’un car a été touché à la fesse. Gabriel Wafo, positionné de l’autre côté de la route, s’est replié pour assurer la protection de ses deux filles. Le voyageur a reçu six balles. Elles se sont logées dans son dos, à sa nuque et aux reins. L’une des filles, âgée de 5 ans, a reçu une balle au dos. Le cas de sa sœur ainée Stevie Laura Djove Mbeukep, âgée de 6 ans, est plus critique. La petite a reçu du plomb dans la tête. Elle a été transportée à l’hôpital Laquintinie de Douala dans un état comateux. Elle a ensuite été transférée pour l’hôpital général.

Selon les témoignages, les six malfrats étaient tous cagoulés. Ils ont trouvé sur place trois bus coasters de l’agence « Grand Ouest Express » qui s’apprêtaient à prendre la route pour Dschang et Bafoussam. Quatre braqueurs ont pénétré dans les bureaux de l’agence. Deux autres sont restés au niveau des bus, pour monter la garde. Les employés et les commerçants ont été sommés de se coucher face contre sol. «Ils ont pénétré dans le bureau et m’ont demandé de remettre tout ce que j’avais. Je leur ai remis mon portable et la petite somme d’argent que j’avais en poche. Ils m’ont menacé et ont tiré trois balles dans mon tibia», témoigne Paul Urbain Simo, le chef d’agence adjoint à « Grand Ouest Express » du quartier Village. Il est actuellement en soins intensifs à l’hôpital Laquintinie de Douala. Le blessé indique que les malfrats ont cassé le bureau du directeur et ont emporté le coffre-fort qu’ils ont chargé dans un porte tout. Les braqueurs ont pris la fuite en empruntant un chemin, derrière les bureaux de l’agence de voyages.

Mathias Mouendé Ngamo          

Partager cet article

Repost 0