Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Insécurité. Des hommes armés ont blessé un prêtre et emporté de l’argent, mercredi 12 mars 2014 au quartier Ndobo à Bonabéri.

Des hommes armés, non encore identifiés, ont opéré un braquage dans le presbytère de la paroisse St Grégoire le Grand, situé au quartier Ndobo à Bonabéri, dans l’arrondissement de Douala 4ème. Les malfaiteurs agissaient à visages découverts. Ils se sont introduits dans le domicile des prêtres autour de 2h, mercredi 12 mars 2014. L’opération a duré une vingtaine de minutes. Le père Joseph Marie Essomba, vicaire de la paroisse, a voulu s’interposer. Il a reçu un coup d’arrache-clou près de l’œil droit. Les malfaiteurs ont en outre emporté la somme de 100 000 F. Cfa, dans la chambre du père Eugène Umeyor, le curé. Ladite somme contenue dans des enveloppes représentait une partie de la quête collectée lors du culte de dimanche dernier, en faveur de la visite pastorale du cardinal Christian Tumi. Les braqueurs sont repartis sans être inquiétés. Les policiers du commissariat de sécurité publique du 15ème arrondissement sont descendus sur les lieux vers 2h30 min, pour effectuer le constat.

D’après les témoignages, les malfaiteurs ont défoncé la porte principale du presbytère à l’aide d’un arrache-clou. Trois d’entre eux se sont ensuite dirigés vers les chambres du curé et du vicaire, tandis que d’autres montaient la garde à l’extérieur. Un membre du gang a menacé le père Eugène Umeyor avec un pistolet. « Ils s’exprimaient en français. Le braqueur qui est entré dans ma chambre m’a demandé de me coucher par terre. Puis il a dit ‘’Oh le petit donne moi l’argent si non je vais te tuer’’ », raconte le prêtre. Le père Eugène Umeyor a montré du doigt les enveloppes entreposées dans un tiroir. La somme d’argent qui s’y trouvait est évaluée à près de 100 000 F. Cfa. Le malfrat armé a récupéré les enveloppes et est sorti de la chambre lorsqu’il a entendu le bruit de l’altercation dans la pièce voisine.

La chambre du stagiaire n’a pas reçu la visite des bandits. Le 31 décembre 2012, les malfrats s’étaient déjà introduits dans le presbytère de la paroisse St Grégoire le Grand de Ndobo. Ils avaient emporté de l’argent, un ordinateur portable et une bouteille de gaz. Les prêtres étaient tous à la paroisse pour la célébration du culte de la Saint Sylvestre.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :