Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Initiative. L'association « Bolo » créée en 2012 dans le département du Moungo a pour objectif  de panser les problèmes du village.

 

Bwadibo--le-3-aout-2013.-Les-membres-de-l-association-Bolo.jpgLa route qui mène dans la localité de Bwadibo, située à quelques kilomètres de Douala, dans le département du Moungo, arrondissement de Dibombari, est jonchée de nids de poule sur près de quatre kilomètres. Le village souffre en outre d’un problème d’éclairage public et d’approvisionnement en eau potable. Une seule borne fontaine alimente toute la localité peuplée d’environ 300 habitants. Avec le déplacement des fils et filles de Bwadibo vers les grands centres urbains tels que Douala et Yaoundé, la situation ne s’améliore guère. C’est pour apporter une solution à ces problèmes qui plombent le développement du village et l’épanouissement de ses habitants, que les jeunes natifs et résidants de Bwadibo ont créé l’association « Bolo » (qui signifie pirogue en langue duala). Ladite association a tenu son premier congrès samedi 3 août 2013, en présence du chef du village, Sa Majesté Elongo Kingue Samuel.

D’après les membres du bureau exécutif de l’association « Bolo », ce congrès organisé sur le thème « Agir ensemble pour un village plus social » était l’occasion d’évaluer les activités menées pendant l’exercice 2012-2013. Il était surtout question d’attirer l’attention des élites de Bwadibo, afin qu’ils apportent du leurs dans les efforts de construction de la communauté. Au rang des projets pour l’année 2013-2014 figurent en bonne place l’éclairage public, pour éviter les accidents sur la route principale qui dessert le village, fréquentée par les mototaximen. L’association « Bolo » a aussi en perspective, la construction d’un point d’eau potable, l’organisation d’un festival annuel (Festi Bolo), entre autres. « Nous allons poursuivre avec les investissements humains qui se tiennent tous les deuxièmes dimanches du mois, pour lutter contre l’insalubrité. Il y a aussi des prix que nous remettons aux élèves qui se sont distingués durant l’année scolaire», a indiqué Alain Bema Ngoube, le président de l’association « Bolo ».  

L’association Bolo a été créée le 12 février 2012. Elle compte à ce jour 38 membres, âgés entre 22 et 40 ans. L’objectif de ladite association est de promouvoir le développement de Bwadibo et l’épanouissement de ses habitants. « Nous avons constaté que le village était mort. Qu’il n’y avait pas de mouvements de jeunes pour impulser une dynamique de développement comme c’est le cas dans plusieurs localités au Cameroun », explique Manfred Ekedi Mambo, membre du bureau exécutif de « Bolo ».

Mathias Mouendé Ngamo,

à Bwadibo

 

 

Partager cet article

Repost 0