Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Enlèvement. Le frère cadet du footballeur Samuel Eto’o et trois autres hommes ont été enlevés par des hommes armés, non encore identifiés.

 

La ville de Douala a été quadrillée par les forces du maintien de l’ordre dans la nuit du vendredi 20 décembre 2013, peu après 22 h. Les policiers de différents commissariats ont été déployés à l’entrée et la à sortie de la ville. D’autres ont été postés dans certains grands carrefours de la capitale économique, notamment dans les quartiers Pk14, Ndokoti, Yassa et Akwa. Les pandores tentaient ainsi de retrouver les ravisseurs qui ont enlevé quatre hommes, dont David Eto’o, le frère cadet de la star internationale de football Samuel Eto’o. Les recherches ont été supervisées par le délégué régional à la sureté nationale pour le Littoral (Dgsn), le commissaire principal Raymond Essogo. David Eto’o et ses trois compagnons ont finalement été retrouvés près de l’hôtel Le Méridien à Bonanjo. Ils ont été transportés au commissariat de sécurité publique du 1er arrondissement. Selon une source à la police, les quatre hommes ne présentaient aucune marque de sévisses corporelles. Mais ils ont été dépouillés de leur argent, téléphones portables et autres biens, a-t-on appris.

Selon des sources concordantes, l’enlèvement a eu lieu au quartier Bépanda, dans l’arrondissement de Douala 5ème. David Eto’o roulait en voiture. Le véhicule avait à son bord quatre autres passagers, dont trois hommes et une femme. Non loin de l’Institut polyvalente Fotso (Ipf), une voiture de marque Pagero immatriculée LT021DO et une autre de marque Prado (non immaculée) ont barré la voie au véhicule de David Eto’o. Dix hommes armés en sont descendus et ont embarqué David Eto’o et les trois autres hommes assis dans son véhicule. Les ravisseurs ont pris la direction du quartier Bonamoussadi. La seule femme présente dans le véhicule de David Eto’o n’a pas été enlevée. C’est elle qui se rendra au commissariat de sécurité publique du 7ème arrondissement pour donner l’alerte. Les autres unités de police ont aussitôt été informées de la situation. La traque a été ouverte.

Les quatre personnes enlevées ont été dépouillées et abandonnéesprès de la société Maersk, au quartier Essengué, dans l’arrondissement de Douala 1er. Ils ont rejoint l’hôtel Le Méridien à pied, où ils ont été embarqués dans un véhicule de la police et conduits au commissariat de sécurité publique du 1er arrondissement vers 23h30. Les proches de David Eto’o, inquiets, s’étaient au préalable rendus au commissariat de sécurité publique du 12ème arrondissement. Les ravisseurs n’ont pas été retrouvés. Une enquête est ouverte au commissariat du 1er arrondissement.

Mathias Mouendé Ngamo    

 

 

Partager cet article

Repost 0