Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Représailles. L'opération a eu lieu dans la nuit de jeudi 31 mai au vendredi 1er juin 2012 au quartier New-Bell.

 

Des médicaments pharmaceutiques ont été saisis, puis brûlés à Douala jeudi 31 mai 2012. Lesdits médicaments étaient compilés dans un entrepôt au lieu-dit Kdd au quartier New-Bell. Selon les témoignages, l’opération a débuté autour de 23h 30 minutes. Elle était conduite par le gouverneur de la région du Littoral, Joseph Beti Assomo. On a remarqué dans la délégation, le premier adjoint au préfet du département du Wouri et des policiers de l’Equipe spéciale d’intervention rapide (Esir), entre autres. Les gros bras et les policiers ont brisé les scellés visibles sur la porte d’entrée de l’entrepôt. Les médicaments ont ensuite été chargés dans des camions-bennes, notamment ceux appartenant à société d’Hygiène et de salubrité du Cameroun (Hysacam). L’opération s’est achevée le lendemain vendredi 1er juin 2012 autour de 9 heures. Plus de dix camions de médicaments en tout  ont été embarqués. Une source proche de l’opération évalue la marchandise saisie à près de 300 millions de F. Cfa. La cargaison a été transportée dans un terrain vague au quartier Pk 24, pour incinération.  Selon les habitants du quartier New-Bell, des scellés avaient été apposés à cet entrepôt il y a quelques semaines, lors du passage de la délégation de « l’opération Cobra » initiée par le ministère de la Santé publique. Le propriétaire de l’entrepôt qui aurait en sa possession l’essentiel des documents requis, tomberait sous le coup du mauvais conditionnement des médicaments.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :