Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait. A 35 ans, le jeune homme envisage d’ouvrir une boutique pour y exposer ses différentes œuvres d’art et sa ligne de vêtements.

L-artiste-Guy-d-x.JPGDifficile de ranger Guy d’x dans une catégorie artistique précise. Le jeune homme est un « touche à tout». Pour lui, l’art n’a pas de limite. Il y a quelques jours, il mettait sur le marché discographique un maxi single de six titres intitulé « Votez pour moi », en prélude à la sortie de son troisième album prévue en 2013. L’artiste, dans un style hip hop, y dévoile sa lecture de la scène politique africaine. « Votez pour moi » intervient après « Prenons conscience », son premier disque solo sorti en 2007, et « Perspective », produit en 2010. Dans la peau d’un producteur, Guy d’x est à la base de l’album « Croisons les doigts » du slameur Alberto les clés, en 2008. Il a en outre participé en tant qu’invité ou coorganisateur, à plusieurs spectacles et festivals de musique.

Cet amour pour la musique s’est développé dès l’âge de 10 ans. Guy d’x se familiarise avec les mélodies chez Calvin Yug, son voisin, un percussionniste. Il épouse les rythmes hip hop. Il rejoint le groupe musical S-Team en 1996, où il y passe 9 ans. Ici, il chante, interprète et réalise les vidéogrammes. Il produit l’album « Le petit Bantou » de son groupe S-Team, avec lequel il remporte le Canal d’Or 2005 du meilleur vidéogramme. Le groupe reçoit la même année le Canal d’Or du meilleur groupe hip hop. Guy d’x se lance dans une carrière solo un an plus tard, en 2006.

Toiles figuratives

Mais le premier amour de Guy d’x, c’est le dessin. Ses camarades de classe au lycée Leclerc à Yaoundé se fascinent devant ses œuvres. Ses dessins se confondent facilement avec des images photographiées. Co-fondateur du Mouvement d’auteurs camerounais de bande dessinée (Macbd), certaines de ses œuvres ont été retenues pour une exposition au festival de la bande dessinée à Angoulême en France, en 1998. Guy d’x s’essaie aussi à l’art plastique. Des meubles, tables et chaises, de sa maison lui servent aussi de tableaux pour ses réalisations. Dans ses toiles, beaucoup plus figuratives, il y peint la nature, la forêt. Créatif, le designer a lancé sa propre ligne de vêtement, « Guydx », présentée plusieurs fois à l’occasion de défilés de mode à Douala.

Agé de 35 ans, Guy d’x, de son vrai nom Armand  Nguiamba Bockally, est titulaire d’un baccalauréat D. Il se définit lui-même comme un artiste sans limite. « Il n’y a pas de frontière dans mon art », relève l’artiste. Il envisage d’ouvrir une boutique d’art pour distribuer ses supports audio et vidéos, exposer ses œuvres d’art et sa ligne de vêtements.  

Mathias Mouendé Ngamo

 

Partager cet article

Repost 0