Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nécrologie. Le peintre et chanteur camerounais est décédé à Douala samedi 19 avril 2014.

 

Pochette-d-un-disque-de-l-artiste-Joe-Etondey.jpgJoe Etondey n’est plus. Le chanteur et peintre camerounais est décédé samedi 19 avril 2014, à Douala. Il a succombé à un malaise alors qu’il était dans les toilettes de son domicile au quartier Deido. Le cadavre de Joe Etondey a été déposé à la morgue de l’hôpital militaire de région n°2, en attendant que le programme des obsèques soit établi. Joe Etondey quitte la scène à l’âge de 59 ans. (Il est né le 16 novembre 1955). Pour l’artiste Dina Bell, c’est un grand ami qu’il vient de perdre. Il présente Joe Etondey comme quelqu’un de très courtois, qui savait apprécier les choses. « Quand il a sorti son premier album, on a travaillé ensemble avec les Toto Guillaume. Ensemble, nous avons participé à plusieurs spectacles en Europe. On se voyait régulièrement au Cameroun. C’est un coup dur », relève Dina Bell.

L’auteur de «Ndol’a mbale»  était connu sur les podiums de spectacles pour ses chansons cadencées sous le rythme d’un makossa ancien. On l’a vu presté plusieurs fois au pays à l’occasion de la fête de la musique, notamment. Le 02 juin 2012, il a accompagné Ekambi Brillant sur scène, dans la salle de spectacle de Douala-Bercy. « Muta Muenya » recevait ce soir-là, un disque de diamant décerné par la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem). Francis Njoh assurait à la guitare. Mais Joe Etondey est aussi connu dans le milieu de l’art plastique. En 2007, il a organisé un vernissage de ses œuvres à la chefferie du canton Deido. Les toiles exposées symbolisaient la vie, l’espoir et l’avenir de l’Afrique.   

Mathias Mouendé Ngamo 

 

Partager cet article

Repost 0