Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musique. Le premier album de la lauréate du concours de la chanson Mützig star 2010, sera disponible dans les bacs dès le mois d’octobre 2012.

 

Karyn-Beyala--laureate-concours-de-la-chanson-2010-JPGKaryn Beyala avait tout rassemblé pour séduire le jury de l’édition 2010 du concours de la chanson Mützig star. Son habileté à la guitare pendant la compétition lui a valu l’appellation de « Karyn solo ». Son allure, un peu masculine, son look et sa dextérité dans la danse du rythme bikutsi ne sont pas passés inaperçus. Lauréate dudit concours, cette passionnée de la musique pense avoir trouvé son chemin et a décidé d’y faire carrière. Après deux années passées en studio, le premier album de l’artiste baptisé « My way » est là. Lors d’une conférence de presse à Douala le 11 septembre dernier, des membres du Groupe Eyango, qui s’occupent du management de l’artiste, ont annoncé la sortie du disque pour le 6 octobre 2012.

L’album est une compilation de huit titres, dont deux instrumentaux. Ce n’est pas du Lady Ponce, mais on est sur le chemin. Les grincements de la guitare solo de Karyn habillent les chansons de l’album « My way ». La voix est douce et sentimentale dans certains titres, électrique dans d’autres. Mais c’est aussi ça le « way » de Karyn. « Mon way c’est mon chemin, c’est ma guitare, c’est ma voix », indique la nouvelle venue dans le monde du bikutsi. Et déjà, elle se pose en promotrice de la gent féminine. Dans « Nyon » (les pleurs), elle chante contre les violences faites aux femmes. Un hommage est rendu à sa défunte mère dans « Mama ». Elle milite pour que règne l’amour en société dans « Abele me nnem » (cœur brisé).  

Des musiciens de renom entourent la nouvelle venue dans le monde du bikutsi. Tonton Ebogo accompagne à la guitare rythmique. Patou Bas, Arthur Manga, Atebass, Blaise Chegue, entre autres, complètent l’équipe des musiciens. Prince Ndedi Eyango, le réalisateur et chef d’orchestre intervient en featuring, notamment dans la chanson « Mayi ki fe » (Je n’en veux plus). La plage 6 est une reprise du fameux «Essingan » du groupe mythique Les têtes brûlées. L’album est produit par les Brasseries du Cameroun et enregistré au studio Nest du Prince Ndedi Eyango.  

De son véritable nom Carine Amy  Mbarga Beyala, karyn Beyala est née le 3 octobre 1990 à Zoaételé, une localité située dans la région du Sud Cameroun. Fille de guitariste, elle affectionne très vite l’instrument de prédilection de son père. Titulaire d’un baccalauréat A4 obtenu au collège Notre dame des victoires de Sangmélima en 2007, Karyn intègre deux ans plus tard le groupe de femmes instrumentistes « le bantou queen ». Elle participe au « bantou feeling festival ». Et en 2010, elle est sacrée lauréate du concours de la chanson Mützig star.

Mathias Mouendé Ngamo 

Partager cet article

Repost 0