Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Odette Tedga. La camerounaise œuvre pour la valorisation de la jeune fille africaine vivant à l’étranger.  

Odette-Tedga--promotrice-de-Miss-union-africaine.jpg« Les jeunes filles africaines de la diaspora sont belles, intelligentes et entreprenantes. Elles doivent fédérer entre-elles dans le domaine culturel et sur le plan de la beauté ».  Cet avis est celui d’Odile Tedga, une camerounaise qui réside actuellement en France. Elle s’oppose ainsi à une certaine opinion qui dresse une mauvaise « caricature » de la fille africaine à l’étranger. Et pour mieux défendre la cause des siennes, Odette Tedga a mis sur pied le concept « Miss union africaine». L’évènement regroupe tous les ans à Paris, les filles d’origine africaine nées à l’international et celles nées en Afrique et résidant en Europe depuis l’âge de dix ans. La première édition s’est tenue le 8 décembre 2011. 150 candidates ont été enregistrées. La couronne de Miss a été décernée à Léila, une burundaise de nationalité belge. Lors de la deuxième édition le 22 décembre 2012, Sira Kamissoko, une jeune malienne âgée de 20 ans a été élue. L’étudiante en Management bénéficie d’un voyage en Chine avec les hommes d’affaires européens. Elle doit en outre œuvrer dans l’encadrement des enfants de la rue et des enfants déshérités au Cameroun et à Paris.  

Le concept « Miss union africaine » d’Odette Tedga nait en 2010, à la faveur de la célébration du cinquantenaire des indépendances des pays africains en France. « Nous, réunis dans l’Union de la diversité républicaine de l’Ump en France, avons proposé à Sarkozy d’organiser le cinquantenaire des pays africains. On nous a demandé de créer des choses pour la réception du 14 juillet 2010. J’ai créé Miss union africaine qui regroupe les 54 pays africains », indique Odette Tedga. Elle affirme que son projet connait la participation de différentes ambassades de pays africains basées en France. « Nous souhaitons avoir des partenaires africains. Ca concerne l’Afrique », relève la « Mama » de Miss union africaine.

Femme politique

Mariée et mère de cinq enfants, Odette Tedga est chef d’entreprise en France depuis dix huit ans. Elle est promotrice de l’Ong Teds Assistance, qui apporte un appui médical à domicile aux personnes âgées en France. Odette Tedga a quitté le Cameroun à l’âge de 19 ans, alors élève en classe de première. Elle est en outre nantie d’une expérience en politique. « J’ai été candidate à l’élection législative de 2007 à la mairie de Douala 3ème », affirme celle qui se présente aujourd’hui comme la vice-présidente chargée de la coopération à l’Ump, pour la diversité. Elle confie en outre qu’elle sera candidate aux prochaines élections sénatoriales au Cameroun.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :