Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Valérie kesse Ayem. L’étudiante en « Logistique et Transport » a été couronnée Miss Beach dimanche 12 mai 2013 à Limbé.

 

Valerie-Kesse-Ayem--Miss-Beach-2013.jpgValérie Kesse Ayem a les larmes aux yeux. Elle n’en revient pas. Elle vient d’être élue Miss Beach 2013 sur les berges de l’océan atlantique à l’hôtel Seme Beach à Limbé, ce dimanche 12 mai 2013. Couronne sur la tête et trophée en main, la jeune fille s’exprime à peine. La voix est chargée d’émotion. « Je suis très contente. Pendant tout le concours, je suis restée moi-même. J’ai été attentive à tous les conseils », glisse t-elle. Agée de 19 ans, Valérie Kesse Ayem mesure 1,65 m pour 50 Kg. Elle est étudiante en première année « Logistique et transport » à l’Institut supérieure de management (Isma) à Douala. Elle participait pour la deuxième fois à l’élection Miss Beach. Lors de la précédente édition, elle avait occupé la quatrième place au classement final. Elle succède ainsi à Sonia Minkoe, la Miss Beach 2012. Mireille Madjou, une candidate en provenance de la ville de Dschang, est la première dauphine de Miss Beach 2013. La deuxième dauphine, Florence Ngono Onana, est étudiante à Yaoundé.

Les Miss ont été sélectionnées à l’issue de la phase finale de la 5ème édition de Miss Beach dimanche dernier, à Limbé. Sur les vingt candidates retenues pour l’ultime épreuve, seules dix-neuf ont effectivement été représentées. « Une candidate est arrivée en retard à un atelier du concours. Elle a été disqualifiée », a expliqué Cyrille Bojiko, le président du jury et Pdg de Radio Balafon à Douala. Les postulantes à la couronne ont fait un premier défilé en maillot de bain cousu en tissu pagne et décoré de cauris, avec comme accessoire un chapeau large bord sur la tête. Dix filles ont été retenues pour le deuxième passage. Elles ont défilé cette fois-là en maillot de bain ordinaire. Puis, elle ont passé l’épreuve d’expression orale. Il était question dans cette phase du concours, de présenter un projet qui vise la promotion du tourisme au Cameroun. Le jury a en outre mis un point d’honneur sur la manucure, la pédicure et l’épilation. « Ca été l’édition la plus serrée. Mais je pense que le comité d’organisation devrait communiquer sur ce que le jury recherche lors de ce concours », a souhaité Cyrille Bojiko.

Le concours de beauté Miss Beach a été lancé en 2009. Le projet est porté par l’hôtel Seme Beach de Limbé. Pendant un an, la Miss Beach doit défendre le projet qu’elle a soutenu lors de la finale du concours. Elle remporte en plus une enveloppe d’argent et des lots de différents partenaires.

Mathias Mouendé Ngamo,

de retour de Limbé

  

 

Partager cet article

Repost 0