Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nécrologie. S.M Essaka Ekwalla, le président en exercice du Ngondo, a rendu l’âme mercredi 25 septembre 2013 à l’hôpital général de Douala.

S-M-Essaka-Ekwalla.jpgS.M Essaka Ekwalla n’est plus. Le chef supérieur du canton Deïdo a rendu l’âme dans la nuit du mercredi 25 septembre 2013 à l’hôpital général de Douala. Le dignitaire sawa a ainsi succombé à une maladie qu’il traine depuis plus d’un an, a-t-on appris. Aucun communiqué ou déclaration officielle du Ngondo, l’assemblée culturelle et traditionnelle du peuple Sawa, n’a encore été rendue publique pour confirmer la nouvelle de cette disparition. A la chefferie supérieure au quartier Deïdo jeudi 26 septembre 2013, un chef traditionnel rencontré au portail n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. « Il n’y a aucune information à vous donner. Il n’y a rien ici. Circulez », a-t-il indiqué. Sans plus.

Le chef supérieure du canton Deïdo décède ainsi à l’âge de 73 ans. Il aura passé 36 ans à la tête du canton Deïdo, soit deux ans de moins que son père,  Frédéric Henri Eïtel Ekuala Esaka (1939 à 1977). Lors de la célébration de la « messe de l’eau » sur les berges du Wouri au mois de décembre 2012, Sa Majesté Essaka Ekwalla avait pris le relais pour assurer la présidence du Ngondo jusqu’en 2014. C’est à lui que revenait de superviser les activités de l’assemblée culturelle et traditionnelle du peuple sawa. Une source à la cellule de communication du Ngondo a confié que, conformément aux statuts, la prochaine édition de la « messe de l’eau » pourrait être présidée par le chef du canton bèlè bèlè, S.M Paul Mbappe Moulor. « A moins qu’un successeur ne soit désigné dans le canton Deïdo avant le mois de décembre prochain», a expliqué notre source.   

Mathias Mouendé Ngamo


Partager cet article

Repost 0