Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nécrologie. L’artiste âgée de 35 ans est décédée jeudi 11 avril 2013 à l’hôpital St Padre Pio à Douala.  

Saurelle Yondo n’assistera pas à la promotion de son deuxième album baptisé « Emergence », enregistré il y a six mois, alors qu’elle était en convalescence. L’artiste âgée de 35 ans, a été arrachée à la vie jeudi 11 avril 2013 à Douala, aux environs de 8h30 minutes. Elle était internée à l’hôpital St Padre Pio au quartier Akwa-Nord, où elle a été admise la veille. Selon des proches, la chanteuse se plaignait constamment de maux de ventre. Un malaise qu’elle a trainé pendant près de dix mois. « Elle a perdu près de la moitié de son poids pendant sa maladie. Elle avait déjà retrouvée un peu de vitalité. Elle était en convalescence. Nous avons été surpris de sa rechute et de son décès», s’étonne un artiste. La dépouille de la chanteuse a été déposée dans une morgue de la capitale économique.    

Jeudi, les artistes qui ont appris la triste nouvelle se sont rendus en nombre à l’hôpital St Padre Pio pour s’enquérir des circonstances du décès de leur collègue. On a reconnu dans les rangs Sam Mbendé, Jene Jento, Nicole Mara, Emmanuel Bidjécké, entre autres. « C’était une artiste très sociable. Elle était gentille et souffrait d’une grande solitude au-delà des apparences. Elle se disait incomprise. C’est une femme pleine de vie que nous perdons », témoigne Sylva Ebelle, producteur du premier album de la chanteuse, baptisé «Mon rêve », via le label AG Production. Le disque de dix titres chanté dans le registre makossa est sorti en 2003. Le deuxième album, « Emergence », produit par Massema Production il y a six mois, est un jeune « orphelin ». Des prospectus annonçaient déjà l’arrivée prochaine du disque sur le marché.

Saurelle Yondo ou Ruth Chantal Judith Saurelle Yondo de son vrai nom, est née le 1er octobre 1978 au quartier Bali à Douala. Elle est issue d’une famille polygame de douze enfants, d’un père entrepreneur et d’une mère infirmière. Elle passe son cycle primaire à l’internat de la paroisse St Louis de Bonabéri. Celle qui voulait faire de la médecine s’inscrit en Secrétariat médicale. Elle découvre la fibre artistique en elle et se fait encadrer par le Feu Mouch-Bass, Papa Zoé et le pianiste Hervé Ngué. Sa première prestation scénique se fait au cours d’une soirée auprès d’henry Njoh, où elle joue le rôle de Coco Ateba. Dans son parcours artistique, Saurelle ou « Mami Nyanga » accompagne des artistes de renom tels qu’Ekambi Brillant, Marthe Zambo, Feu Bebey Manga, Lapiro de Mbanga, Papillon, Ben et Grac Decca, Joe Mboulè, Hoïgen Ekwalla. Elle joue le rôle de Charlotte Dipanda dans le vidéogramme « Pardonne-moi » de Sergeo Polo.    

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :