Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douala 4ème. Le parti de Fru Ndi pourrait cependant faire partie du Conseil municipal, en raison d’un partage de sièges avec le Rdpc, en tête.  

 

Douala, 30 septembre 2013. John Ndangle Kumase, le maire soDans la circonscription électorale de Douala 4ème, on attend la proclamation des résultats des élections municipales du 30 septembre dernier. Mais dans les différents quartiers généraux des partis politiques, les acteurs ayant pris part au processus électoral annoncent déjà une victoire de la liste du parti au pouvoir, le Rdpc. Si cette nouvelle venait à être confirmée ce jeudi 3 octobre 2013, ce serait la fin du règne à la tête de l’exécutif communal de John Ndangle Kumase, maire sortant et candidat sur la liste du Social Democratic Front (Sdf). Le militant du Sdf pourrait cependant revenir aux affaires en tant que conseiller municipal. Le Rdpc ayant obtenu, selon nos informations, une majorité relative, un partage des sièges s’impose avec le Sdf.

Il n’est pas exclu, et ce serrait un « grand exploit », que le partage des sièges intègre le Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs). Jusqu’aux dernières heures du dépouillement, le « jeune » parti politique de Serge Espoir Matomba se positionnait plutôt bien dans les chiffres. Les autres partis politiques en course pour la mairie, à savoir l’Alliance des forces progressistes (Afp) et le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), n’auraient pas enregistré de bons scores. Des sources concordantes ayant participé au décompte des voix affirment que le Social Democratic Front (Sdf) a raflé le poste à pourvoir à l’Assemblée nationale, pour la circonscription de Wouri Ouest.

Dans la course aux municipales, cinq partis politiques se disputaient pour le contrôle de la mairie de Douala 4ème, à savoir le Rdpc, le Sdf, l’Afp, le Purs et le Mrc. Pour les législatives à Wouri Ouest, les partis Rdpc, Sdf, Mp, Purs ont présenté des candidats. A l’antenne communale d’Elecam, on indique que 74 282 personnes ont été inscrites sur les listes électorales. Les populations ont accompli leur devoir citoyen dans 196 bureaux de vote repartis dans 41 centres de vote.

Mathias Mouendé Ngamo

 

 

Partager cet article

Repost 0