Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Prison centrale de Douala. Ils y ont été recasés au lendemain de l’incendie de leur cellule lundi dernier, et déplorent la perte de documents essentiels pour leur défense.

 

L’ex directeur du Chantier naval, Zacchaeus Forjindam, l’ex délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala (Cud), Edouard Etondè Ekoto, l’ex administrateur provisoire de la Camair, Ngamo Hamani, l’ex-directeur de la Scdp, Jean Baptiste Nguini Effa et l’ancien maire de Njombé-Pendja, Paul Eric Kinguè, ont passé la nuit de lundi à mardi 4 septembre 2012 dans le quartier des mineurs de la prison centrale de Douala. Ces détenus « Vip » y ont été transférés quelques heures après l’incendie qui a ravagé leur cellule, la spéciale 18 et la cellule n°20 lundi 3 septembre 2012 vers 3 heures. Les autres 63 détenus sinistrés de l’incendie y sont aussi recasés. Ils ont tous rejoint le nouvel emplacement « provisoire » à la suite d’une réunion de crise présidée à Douala lundi soir par le secrétaire d’Etat auprès du ministère de la justice chargé de l’administration pénitentiaire, Dooh Jérome Penbaga.

Documents brûlés

Au lendemain de l’incendie, les détenus « Vip» déplorent de nombreuses pertes. Lors de son audience mardi 4 septembre 2012 au Tribunal de grande instance (Tgi) du Wouri, Ngamo Hamani, l’ex administrateur provisoire de la Camair, a affirmé qu’il ne pouvait pas produire certaines pièces justificatives parce qu’il a tout perdu lors de l’incident de lundi. « J’ai perdu tous mes vêtement, tous mes documents, toutes mes notes personnelles. Les gens ont profité de l’incident pour piller ma cellule», a-t-il indiqué au Jour, hors du tribunal. Edouard Etondè Ekoto pour sa part a déclaré qu’il a perdu « un investissement de 6 ans ». Sans plus. Paul Eric Kinguè, l’ex maire de Njombé-Pendja, confiait déjà lundi dernier, avoir perdu la somme de 273 000 F. Cfa dans les flammes. Aucun rapport officiel sur les pertes individuelles de chacun des sinistrés de la cellule spéciale 18 et de la cellule n°20 n’a encore été produit.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :