Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douala. Une panne a été signalée sur l’un des deux réacteurs de l’appareil de l’agence aérienne Trans Air Congo, lundi 22 octobre 2012.

Un avion de la compagnie aérienne Trans Air Congo, qui devait assurer le vol n° Q8058 du départ de Douala à destination de Pointe-Noire au Congo, a fait un atterrissage d’urgence lundi 22 octobre 2012, autour de 14 heures. L’appareil est retourné se poser sur le tarmac de l’aéroport international de Douala, près dix minutes après son envol. Selon une source à l’agence Trans Air Congo à Douala, le pilote aux commandes de l’aéroplane a constaté une panne sur l’un des deux réacteurs, une fois l’appareil dans les airs. « C’est une panne technique. Un avion peut voler avec un seul réacteur. C’est par mesure de prudence que le pilote a décidé de reposer l’appareil sur le tarmac. Il n’y a pas lieu de s’affoler. Il n’y a rien de grave», a relevé notre source.       

Les passagers du vol n° Q8058 ont dû patienter près de trois heures sur place à Douala. Autour de 17 heures, les responsables de l’agence Trans Air Congo ont annoncé l’arrivée d’un autre avion en provenance du Congo, pour transporter les passagers du vol « échoué ». Les passagers qui s’étaient éloignés de l’aéroport international de Douala ont été recontactés par téléphone, pour un réembarquement. Quelques passagers ont reporté leur départ pour le Congo. Le Jour a en outre appris que l’avion au réacteur défectueux a effectué un autre vol un peu plus tôt dans la journée de lundi. En provenance de Pointe Noire, l’appareil a foulé le sol camerounais autour de 12 heures, avant d’embarquer d’autres passagers à Douala, une heure plus tard.

Mathias Mouendé Ngamo   

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :