Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Accident. La dépouille de Zimbi Wihehnfeko a été sortie de la carcasse d’un taxi qui a terminé sa course dans le fleuve samedi 3 août 2013 à Douala.

 

wouri.jpgUn taxi de marque Toyota Corolla immatriculé LT 437DO a été repêché des eaux du fleuve Wouri à Douala, samedi 3 août 2013 aux environs de 6h30 minutes. Un cadavre y a été découvert sur le siège côté chauffeur, à la cabine. La victime, Zimbi Wihehnfeko, âgé de 31 ans et originaire de Ndop dans la région du Nord-Ouest, était seule à l’intérieur du véhicule. Les sapeurs-pompiers, alertés vers 6 heures, ont extirpé le corps coincé dans la carcasse. Les gendarmes de la brigade territoriale de Deido, établis non loin du lieu de l’accident, sont descendus sur le terrain pour effectuer le constat. La dépouille a été déposée à la morgue de l’hôpital de district de Bonassama, dans l’arrondissement de Douala 4ème. Le taxi endommagé a été transportée à la fourrière de la brigade territoriale.

D’après le constat des gendarmes, l’accident s’est produit vers 5 heures samedi 3 août 2013. Le véhicule de transport en commun en provenance du rond point Deïdo, roulait en direction de Bonabéri. Le chauffeur aurait perdu le contrôle de sa voiture et a basculé sur le côté droit. Le taxi a terminé sa course sur un pilonne de la société Aes Sonel implanté dans le fleuve Wouri à quelques mètres du pont. Le choc a été si violent que Zimbi Wihehnfeko a rendu l’âme sur-le-champ. Le véhicule lors de sa remontée des eaux était complètement broyé. Le pare-brise avant était brisé, et le capot défoncé. On ignore jusqu’ici la cause réelle de cet accident survenu à une heure de faible circulation. L’enquête ouverte à la brigade territoriale de Deïdo apportera sans doute un peu plus de lumière dans cette affaire.  

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0