Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Douala. Jacques Théodore Njouongue Nyomi, arrêté à l’aéroport, est gardé à vue à la Police judiciaire du Littoral.

Jacques Théodore Njouongue Nyomi est gardé à vue à la Division régionale de la police judiciaire du Littoral (Drpjl) à Bonanjo, depuis le vendredi 07 mars 2014. Le jeune homme âgé de 38 ans (né le 27 novembre 1976) est accusé de « falsification de la page biographique du passeport ». Il a été interpellé à l’aéroport international de Douala le 06 mars 2014, lors de l’embarquement d’un vol de la compagnie de transport aérien Air France, en direction de Paris. Les contrôleurs de la compagnie aérienne ont retenu la pièce du passager et ont aussitôt alerté les policiers du commissariat de l’aéroport. Jacques Théodore Njouongue Nyomi a passé la nuit du vendredi au samedi 08 mars 2014 dans les locaux du commissariat de l’aéroport. Il a été transféré le lendemain à la police judiciaire (Pj).

Une source à la Pj a relevé que la pièce à conviction, à savoir le « faux passeport », n’a pas été déposée à la police. Toute chose qui ne facilite pas l’avancée de l’enquête. Lors de son audition, Jacques Théodore Njouongue Nyomi a indiqué qu’il est un Camerounais qui a acquis la nationalité française et réside à Lausanne, en Suisse. Il a déclaré qu’il est arrivé au pays le 03 février dernier, pour assister aux funérailles de son papa à Yaoundé. « J’utilise ce passeport depuis des années. On ne m’a jamais dit qu’il est faux », a-t-il martelé.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :