Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douala. Le chauffeur du véhicule s’en tire sain et sauf dans
l’accident de la circulation qui a fait deux blessés lundi 29 avril
2013.

Wirlina Dopeissou a eu beaucoup de chance lundi 29 avril 2013 à
Douala. Le véhicule pick-up de l’employé de la société Tôles et aciers
du Cameroun (Tac) a terminé sa course dans les profondeurs des eaux, à
la suite d’un accident de la circulation survenu sur le pont du fleuve
Wouri. Le conducteur du pick-up immatriculé LT 296 CC, par un acte de
bravoure, a pu avoir la vie sauve. Le bilan est un peu plus lourd dans
l’autre voiture impliquée dans l’accident. Un passager du taxi
immatriculé LT 201 DT s’en tire avec une triple fracture au bras. Au
moment du choc, il avait la portière dans l’aisselle. Une sexagénaire
assise à l’arrière du taxi a eu un traumatisme crânien. Le chauffeur
du pick-up s’est plaint d’un mal de tête, tandis que Njoya Mamouda, le
taximan, ne présentait aucune égratignure. Les blessés ont été
conduits à l’hôpital Laquintinie de Douala. Les gendarmes de la
brigade territoriale de Deïdo, alertés, sont aussitôt descendus sur
les lieux de l’accident. Une enquête est en cours au Peloton routier
motorisé de Bonabéri.

Selon les témoignages, l’accident a eu lieu aux environs de 21 h 15
minutes, lundi. Le conducteur du pick-up revenait en mission de Tiko,
dans la région du Sud-Ouest. Le taxi roulait en direction de Bonabéri.
Les deux véhicules allaient à vive allure. La collision se serait
produite lorsque le chauffeur du pick-up a tenté de dépasser une
voiture de marque Mercedes sur le pont. Il s’est retrouvé sur la voie
du taxi. Le choc a été si violent que la portière arrière gauche du
taxi a été arrachée. La voiture de transport en commun a été projetée
sur près de 25 mètres du point d’impact, sur la chaussée. Le pick-up a
basculé dans le Wouri.

Bravoure

D’après les déclarations de Wirlina Dopeissou à la gendarmerie,
pendant que le pick-up s’enfonçait dans les eaux, il a tenté de briser
le pare-brise avant du véhicule avec cinq coups de poing, en vain. Il
se serait ensuite retourné vers le pare-brise arrière de la voiture,
qu’il a défoncé avec deux coups de poing. Il a récupéré un sac
contenant ses documents personnels et s’est perché au dessus du
pick-up qui n’était pas encore totalement immergé. Wirlina Dopeissou a
été sorti des eaux par un jeune homme qui passait dans le coin. Le
secouriste de fortune a plongé dans le fleuve, l’a saisi par le collet
et l’a ramené sur la rive. D’autres secours se sont organisés ensuite
pour sorti le pick-up du fleuve.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0