Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Douala. Il a été interpellé à Douala le vendredi 13 septembre 2013. Le plaignant lui réclame la somme de 70 000 F. Cfa.

 Un conducteur de taxi (taximan) est gardé à vue depuis vendredi 13 septembre 2013 au commissariat de sécurité publique du 12ème arrondissement au quartier Bonamoussadi à Douala. Il y a été conduit à la suite d’une plainte déposée contre lui, avec en objet : « abus de confiance ». Le plaignant réclame la somme de 70 000 F. Cfa, représentant les frais de location de son taxi que le mis en cause n’a pas versés pendant une semaine, soit 10 000 F. Cfa par jour de location. Le plaignant exige en outre que des réparations soient effectuées sur son taxi. Il explique que le gardé à vue lui a remis le véhicule en mauvais état. Une source au commissariat a indiqué que le taximan a été interpellé dans la journée de vendredi 13 septembre 2013 et a d’abord été entendu. Il n’a rien proposé pour compenser le préjudice. « Il pourra être déféré mardi 17 septembre 2013 », a confié notre source.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0