Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musique. Le guitariste gaucher et joueur de sanza va offrir trois spectacles à Douala et Yaoundé du 31 janvier au 2 février 2013.

L-artiste-Jack-Djeyim.jpgIl ne s’était plus produit dans son pays natal depuis 2010. Cette fièvre du public chaud de Douala et Yaoundé commençait à lui manquer. Jack Djeyim est de retour. Et il compte bien rattraper tout le temps « perdu ». En provenance de France, le guitariste gaucher et joueur de sanza est arrivé à l’aéroport international de Douala vendredi 4 janvier 2013 autour de 18 heures, où la grande famille d’amis, fans et proches l’attendait. Des jeunes de New-Bell, quartier d’enfance de Jack Djeyim, ont vite créé une ambiance de fête foraine près de l’aéroport. Les rythmes mangambeu et bendskin, dictés par les percussions de tambours et de maracas sont au rendez-vous. Uncle Jack se sent bien chez lui et se prête au jeu. Il entre dans le cercle et joue au tambour. De grosses gouttes de sueur dégoulinent de son visage. Il ne s'en préoccupe pas. Il est là pour la fête. « C’est la première fois que je reçois un tel accueil. D’habitude, je passe de manière inaperçue. Mais aujourd’hui, c’est différent. Je suis heureux d’être là et surtout de me retrouver parmi vous. C’est vraiment un grand plaisir pour moi parce que je ne m’y attendais pas », s’est réjouit l’artiste.

Douala-4-janvier-2013.-Jack-Djeyim-joue-du-tam-tam-a-sa-s.jpgJack Djeyim va passer un peu plus d’un mois au pays, à l’initiative du concept « The Sanza Experience ». Ce joueur de Sanza, sorte de piano à pouce, vient partager son expérience. Il va notamment diriger un atelier-échange avec une dizaine d’instrumentistes traditionnels camerounais. Il y procèdera pendant une semaine (du 21 au 26 janvier 2013), à la formation de jeunes, à l’Institut français de Douala. Une causerie éducative avec les membres de l’association des Amis solidaires de Tergal (Ast) est prévue un peu plus tôt, le 12 janvier 2013. Les mélomanes et grands fans de l’artiste auront l’occasion de déguster le nouvel album/concept de Jack Djéyim intitulé « Sanza Trio Family ». Ce sera lors de trois spectacles-dédicace, dont les deux premiers auront lieu à l’Institut français de Douala le 31 janvier et le 1er février 2013. Le public de Yaoundé découvrira l’artiste sur scène le 2 février 2013.

« Ce projet me tient tellement en cœur. C’est ce qu’on appelle : la tradition qui vient vers moi. J’ai un workshop au cours duquel je partagerai ce que je connais avec des artistes locaux. J’essayerai d’élargir la sanza qui est un instrument que je  ne découvre pas. Je n’ai fait qu’appliquer le côté théorique de la guitare sur la sanza pour lui donner une certaine visibilité. Je reste guitariste », a indiqué Jack Djéyim. L’artiste originaire de la région de l’Ouest Cameroun a grandi au quartier New-Bell, à Douala. Il débute sa carrière professionnelle à Bafoussam. Puis, se rend au Nigeria. Il s’installe en France en 1984. Guitariste et chanteur, Jack Djéyim est auteur de cinq albums, dont « Chérie coco », « Le marabout », « Dance around the fire », « Show me the way » et le tout récent sorti en 2012, intitulé « Sanza trio family ».Bienvenue Uncle Jack.

Mathias Mouendé Ngamo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :